Blog littéraire de l'imaginaire

Bienvenue sur ce blog consacré à la littérature. J'ai une préférence pour les lectures de l'imaginaire c'est-à-dire tout ce qui est fantastique, fantasy, science-fiction, ... Il m'arrive aussi de sortir de ma zone de confort et de lire des récits que je n'ai pas l'habitude. Il se peut donc que de temps en temps se glisse entre mes pages un article ou une critique sur un polar, un classique, une biographie, ...

La lecture est une façon de voyager et de s'évader, parfois jusqu'aux confins du monde. Je vous invite à faire un bout de chemin avec moi au fil de mes lectures, en espérant pouvoir vous faire découvrir des choses intéressantes, voir vous donner envie de vous plonger dans un livre en particulier.

Bonne visite :)

mercredi 13 septembre 2017

LA LOUVE ET LA CROIX de S.A Swann





15/20


Edition: Ebook Milady

Origine de l'auteur: Amérique

Titre original: Wolfbreed

Traduction: Nine Cordier

Première parution: 2009 en VO - 2010 en VF (Bragelonne)

Genre: Fantasy

Nombre de pages: 357


An de grâce 1221.
Au cœur des sombres forêts des Carpates, frère Semyon Von Kassel, chevalier de l'Ordre de l'Hôpital Sainte-Marie-des-Allemands de Jérusalem, court comme s'il avait le diable aux trousses. Une bête monstrueuse, mi-homme mi-loup, a décimé ses compagnons.
Grâce à lui, l'Eglise va en faire une arme à son service: les Chevaliers Teutoniques recueillent et dressent clandestinement ces terrifiantes créatures pour terroriser les païens





C'est un livre que dans l'ensemble j'ai vraiment bien aimé, surtout d'être plongée dans une ambiance médiévale des années 1200 avec les chevaliers Teutoniques et les guerres saintes qui s'y déroulent. On découvre cet Ordre mené par des Chevaliers Allemands qui envahissent la Prusse (territoire qui longeait à l'origine la mer Baltique aux confins de l'actuelle Pologne et Russie) et veulent convertir les "prussiens païens" au christianisme. Avec la bénédiction du Pape et de Dieu, toutes les cruautés sont bonnes pour y parvenir. Le contexte historique m'a bien plus et dès le début j'ai trouvé l'écriture fluide et l'histoire prenante. Dès les premiers paragraphe il y a de l'action, des combats et du sang, la tension est déjà à son paroxysme. Ajouter à ce contexte des loup-garous étaient une bonne idée, ça marche bien et c'est prenant.

Malheureusement cela retombe assez rapidement. La suite de l'histoire se lit tout aussi bien mais n'est pas à la hauteur du début fracassant et de ce que j'aurais espéré. Bien que j'ai aimé le personnage de Udolf, j'ai eu plus de mal avec l'héroine: Lilly, plus particulièrement avec une partie de son personnage (il faut le lire pour comprendre ce que je veux dire par là, je n'en dis pas plus pour ne rien spoiler). J'aurais aussi voulu plus en savoir sur les autres loup-garous, tout est trop centrés sur peu de personnages, qui auraient pu être davantage développés. Rajouter à cela une romance à l'eau de rose assez nunuche et surtout pas vraiment crédible, ainsi que des révélations pas très surprenantes (j'ai très rapidement compris où tout cela allait mener, niveau suspense on repassera) ce roman parait plutôt fade. Pourtant ces défauts n'ont pas entamé mon plaisirs à la lecture, ce livre se lit tout seul et je ne me suis pas ennuyée un seul instant.

Disont que c'est un livre plutôt plaisant, avec une écriture bonne et fluide, quelques scènes d'actions et de combats bien placées et bien décrites. Mais si vous recherchez une intrigue bien ficelée et détaillée avec du suspence, passer votre chemin, car du suspence j'en ai pas franchement vu. Seul la fin aurait pu me surprendre ne sachant pas comment l'auteur allait conclure, mais là encore je l'ai trouvée en demi-teinte. Ce qui m'a donc surtout plu c'est l'ambiance moyennageuse de l'intrigue et la présence de loup-garous. Pour le reste, sans être mauvais c'est plutot bon mais sans plus. C'est la première fois que j'ai l'impression de tourner en rond en faisant une critique et que je ne sais pas vraiment quoi en dire, puisqu'il n'y a pas grand chose à dire en fait...

Malgré tous les défauts que je lui donne, c'était une chouette lecture et je ne parviens pas à lui mettre moins de 15/20.


L'auteur dit explicitement à la fin de son livre qu'il s'est inspiré du manga/anime Elfen Lied pour écrire son histoire. Je ne saurai trop comparer les deux version. J'ai bien vu cet anime il y a quelques années mais un peu comme ce roman, seul le premier épisode sanglant et gore à souhait est resté gravé dans ma mémoire. J'avais trouvé le début vraiment excellent, ça promettait du lourd et pareil que le livre, ça s’essouffle assez rapidement si bien que je ne sais même plus comment ça se finit...


Ce que j'ai préféré:
° Le contexte moyenâgeux des années 1200
° Les Chevaliers et l'action
° Le côté guerre de religion
° Les loup-garous (mais trop peu présent au final)


Ce que j'ai moins aimé:
° Une partie du personnage de Lilly
° La romance bidon
° Une fin trop ... convenue
° Le manque de suspense et rebondissements

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire